10/06/2007

Samedi 26 mai

Nous recontactons Billy pour l'informer que nous n'avons pas encore vu la personne qu'il nous avait promis d'envoyer...et nous apprenons que le pick-up qui était passé hier soir était cette personne. Pourquoi ne s'est-il pas arrêté ? Mystère. Billy nous promet de nous envoyer quelqu'un d'autre.

Comme il faut quelqu'un au camp pour attendre notre nouveau sauveteur et comme je souffre d'une ampoule au pied, je décide de rester au camp alors que les autres se rendent en forêt. Une nouvelle tempête tropicale se déchaîne sur la forêt.

Au bout d'une heure elle se calme et j'entends arriver un véhicule. Un gigantesque pick-up rouge s'arrête à hauteur du camp. Je m'avance vers lui et salue le conducteur qui vient nous sauver. Il place son camion contre le flanc de notre voiture et sort les pinces. Au bout de quelques essais le moteur démarre. Je remercie le Texan qui refuse d'être dédommagé pour sa peine. Je laisse tourner le moteur une quarantaine de minutes, question de recharger la batterie.

Trois heures plus tard les autres rentrent au camp, trempés jusqu'aux os.

23:17 Écrit par Expedition Leader dans anthropologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.