07/05/2007

Du matos

Après la mésaventure précédente, il nous fallait retomber sur nos pattes. Nous avons pu acheter sur e-bay une caméra SolarCam alimentée par panneau solaire et une caméra vidéo de surveillance avec détecteur de mouvement alimentée par pile 9 volt. Nous attendons leur arrivée avec impatience. Il nous faudrait encore une 2e caméra de surveillance. Bien sûr si par aventure l'un d'entre vous avait un appareil qui pourrait nous servir nous serions heureux de le lui emprunter pour la durée de l'expédition ou à défaut de le lui acheter.

22:23 Écrit par Expedition Leader dans anthropologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/04/2007

Mauvaise nouvelle

La firme française qui nous avait proposé un sponsoring par le prêt de son nouveau système de détection vient de revenir sur sa promesse. L'explication ? "Nous sommes désolés mais nous venons d'apprendre que pour utiliser nos produits aux USA il faut passer des tests et être conforme à la législation radio locale. Nous ne voulons pas prendre le risque d'être hors la loi...".

Venant de la part d'un gros fabricant, cette explication se passe de commentaires...

Il nous faut maintenant d'urgence trouver une autre solution, car nous venons de perdre plusieurs jours précieux.

10:12 Écrit par Expedition Leader dans anthropologie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/04/2007

Réponse au commentaire de Julien Nicolas

Pour la détection, nous allons utiliser une (ou plusieurs, si nous avons les sponsors) barrière infrarouge portable, des caméras sans fil. L'idéal serait d'avoir une unité par camp et une unité mobile...mais cela encore dépendra des partenaires que nous trouverons car ces systèmes coûtent relativement chers à l'achat.

Deux lampes IR d'une puissance de 2 millions de chandelles chacune ainsi qu'une plaque de filtre IR de 20x20 cm à placer sur les lampes personnelles qui nous permettront de voir sans être vus. Nous avons aussi un amplificateur de lumière ambiante à fixer sur caméra. Deux détecteurs thermiques nous permettront de repérer toute créature à sang chaud qui s'approcherait du camp de jour comme de nuit

Quant au son, nous utiliserons notamment deux casques amplificateurs sonores, couplés à des enregistreurs.

Je sais que sur la questions de tuer ou non un Bigfoot, les opinions sont partagées et chaque camp à ses arguments tout aussi défendables scientifiquement les uns que les autres. Pour notre part, non, nous ne comptons pas tirer sur un Bigfoot (nous n'emportons d'ailleurs pas d'armes à feu), mais espérons avoir la chance de découvrir un cadavre, ce qui serait en soi une première. Il ne sera pas question de sortir du pays avec un cadavre ou des morceaux de cadavre tels les mains, les pieds et la tête (éléments qu'il est conseillé de prélever s'il est impossible de transporter le corps entier) : pas envie de créer un imbroglio juridique, car les douaniers eux-mêmes d'abord seraient, je crois, bien embarrassés...et nous aussi. Donc après avoir pris toutes les photos et les mesures de conservation possibles nous remettrons le cadavre à nos amis américains qui se chargeront de l'étude.

15:12 Écrit par Expedition Leader dans anthropologie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/04/2007

Sponsoring : ça se confirme!

Une firme française nous a confirmé hier que nous aurions un matériel de détection à prêter ! Mais celui-ci doit parvenir à leur représentant en Belgique. Nous attendons donc encore d'avoir le matériel pour vous en dire plus à son sujet.

Par ailleurs, peut-être avons nous aussi une deuxième possibilité de partenariat...mais cela reste à préciser dans les prochains jours.

Voilà donc que des bonnes nouvelles !

03:35 Écrit par Expedition Leader dans anthropologie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/04/2007

Réunion

Il me semble que j'ai oublié de mentionner que jeudi passé nous avons eu une réunion entre les gens de l'équipe, sauf notre ami français qui habite Bordeaux (j'espère qu'il nous amènera une bonne bouteille !) et est donc excusé pour son absence.

Nous avons discuté d'un contrat entre nous en cas de découverte majeure. Nous avons également établi une liste de produits de prélèvements et l'un d'entre nous a déclaré connaître l'existence d'un produit appétent, fabriqué artisanalement par une pharmacie wallonne, auquel aucun animal ne serait censé pouvoir résister (la joie des braconniers !). Renseignement pris le lendemain, cette pharmacie reprise par de nouveaux exploitants n'en fabrique plus, mais nous avons pu en obtenir la formule chimique.

L'autre discussion était : "Que faire et qui avertir en cas de découverte majeure ?". Il est bien sûr exclu de ramener un cadavre entier ou des morceaux de cadavre en Europe.

20:00 Écrit par Expedition Leader dans anthropologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/04/2007

 Ah, les vacances !!!

Le nouveau matos est arrivé mais je n'ai pas encore les détails. Nous avons un rendez-vous lundi avec une firme vendant des systèmes de surveillance. Quant à notre futur sponsor (?) , il est en vacances cette semaine; donc il est inaccessible.

23:52 Écrit par Expedition Leader dans anthropologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |